La pollution plastique aujourd’hui

Nous avons tous déjà entendu parler des ” îles” de plastiques ou du “8ème continent ” . En réalité ce sont des zones où les courants marins forment des tourbillons où viennent s’accumuler les plastiques. Ces zones sont appelées gyres. Elles sont au nombre de 5 dans le monde. Sous l’eau ça ressemble à un immense brouillard (comme les brouillards de pollutions que l’on peut observer dans les grandes villes mais bien plus nocifs et dangereux à long terme), composés de plastiques de toutes tailles, recouvrant d’immenses surfaces .

Quelles consequences?

L’océan permet la vie sur terre. Il régule la température via les courants marins, il modèle les terres émergées, il nous nourrit et surtout c’est lui qui fournit 50% de notre oxygène ! Le phytoplancton qui vit en très grande quantité transforme le CO2 en oxygène par un phénomène appelé photosynthèse. L’organisme le plus abondant sur terre est le « Prochlorococcus ». A lui seul il capture 10% du CO2 atmosphérique. Or de récentes recherches ont montré que les substances toxiques contenues dans le plastique ralenti la  croissance du Prochlorococcus et nuit à ces capacités photosynthétiques. Une concentration très forte de pollution pourrait même lui être fatale. En plus de nous procurer notre oxygène le phytoplancton, qui regroupe des centaine de milliers d’espèces, est la base de la chaîne alimentaire des espèces vivant dans les océans, leur diminution pourrait donc avoir de graves conséquences.

Les plastiques de tailles microscopiques, vont également être ingérés par de nombreuses espèces marines et contaminer toute le chaîne alimentaire, des plus petits poissons, aux plus grands cétacés, sans oublier les animaux extérieurs comme les oiseaux mais aussi les humains ! Nous sommes déjà en train de manger nos propres déchets !

Un animal qui ingère du plastique c’est:

-sa mort immédiate par étouffement ou obstruction de son système digestif,

-sa mort à long terme, empoisonné par les produits chimiques et toxiques contenu dans le plastique.

Sommes-nous immunisés contre l’empoisonnement de ces substance ? C’est peu probable.

Un grand nombre d’animaux qui sont également piégés par des déchets plastiques, cette fois de plus grosse taille (filets et autres objets). Pouvant causer leur mort par strangulation ou entrave. 663 espèces sont touchés, avec chaque année entre 57000 et 137000 cas recensés.

Bilan

L’utilisation du plastique est une catastrophe écologique, aussi bien pour la vie marine que pour la santé global de notre planète. Il est temps de prendre conscience de ce fléau! Au quotidien des actions simples peuvent être mises en place pour arrêter l’utilisation des plastiques à usage unique, qui représentent à eux seuls 60% des déchets de notre poubelle! Alors à vous de jouer!

1 réflexion sur “La pollution plastique aujourd’hui”

  1. Bonjour,
    Je travaille pour ECOCEAN, une société de Montpellier spécialisée dans la sauvegarde de la biodiversité marine.
    Nous sommes en train de créer des panneaux de sensibilisation sur le port de Fréjus, un de nos clients et votre schéma sur la chaîne alimentaire pourrait tout a fait correspondre à l’une de nos illustrations.
    serait il possible de l’utiliser sur nos visuels ?
    Merci beaucoup de votre retour,
    Sabrina http://www.ecocean.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *